Pasto'fil 2017- 2018

Au coeur du monde -fin d'année -
00:00 / 00:00

Une carte envoyée par les auteurs de ce Pasto’fil pour dire ce qui les anime et les met en joie… Cette démarche peut surprendre. Elle vise à regarder l’évènement de la Pentecôte comme annonce des grandes choses que Dieu a faites pour son peuple (Actes 2, 11) et donc de relire l’année écoulée pour y percevoir à notre tour toutes les grandes choses que Dieu a faites pour nous. Comment a été notre année au cœur du monde ? Avons-nous participé à la réalisation d’un monde du cœur ? Qu’est-ce qui nous met en joie ?… Vaste programme pour une fin d’année toujours bien chargée. Il y a tant et tant à faire avant la pause estivale. Mais juste ne pas oublier de rendre grâce, c’est peut-être un petit rien, mais il ouvre tant de beaux chemins. Bel été à tous !

Et si notre itinéraire vers Pâques mettait en lumière le sens profond de l’acte même du Partage.
 

Partager nous invite à Rompre les habitudes de notre quotidien pour partager avec ceux qui font route avec nous, ici et ailleurs, le pain de la confiance, de l’entraide, de la bienveillance pour ainsi faire résonner là où nous sommes, dans notre classe, notre famille, notre quartier, dans ce coin du monde qui est le nôtre, les mots solidarité et Fraternité.

En tant que chrétien, relire cet élan du cœur à la lumière du geste de partage de Jésus lors du Jeudi saint, invite à recevoir en frères « notre pain de ce jour » pour vivre en :
 

"Co-pains pour un Monde Nouveau" .

Le pain dans nos mains - refrain -
00:00 / 00:00
Au coeur du monde - couplet pour Pâques -
00:00 / 00:00
Chant Solidarité -
00:00 / 00:00

Fêter la chandeleur en mettant en relief le mot lumière et tout ce qu’il revêt n’étonnera personne. Ce qui surprendra peut-être c’est le lien tissé entre deux paroles. Celle de Siméon accueillant dans ses bras l’Enfant de la crèche : « c’est la lumière qui te fera connaître » (Luc 2, 32) et celle de Jésus à ses disciples : « vous êtes la lumière du monde »
(Matthieu 5, 14).

Lumière ! Accueillir Jésus la vraie lumière, essayer d’être lumière à sa suite en prenant encore et toujours soin des petits riens pour illuminer le quotidien de nos vies :
quel programme lumineux !

" Vous êtes super ! " . Voilà une exclamation surprenante pour inviter à donner sens au message de Jésus, lui qui nous dit : « Heureux êtes-vous ! ». Dire à quelqu’un « Tu es super » va bien au-delà d’un constat d’une action originale. Il s’agit au contraire de révéler ce qu’il y a de superbe en lui, qui est à l’image de Dieu, et qui lui ouvre un chemin de bonheur, celui des Béatitudes. Dieu, parce qu’il aime chacun de nous, nous veut heureux et sait déjà ce que chacun porte en lui de super. À la Toussaint, quand l’Église proclame les Béatitudes, elle invite chacun à un chemin de bonheur proposé par le Christ, nous mettant les uns et les autres au cœur du monde pour un monde du cœur. 

Dieu nous veut superbement heureux!

Démarrer une nouvelle année s’enracine dans l’espérance que l’horizon qui est sous nos yeux sera sans gros nuage ! C’est croire qu’au cœur de ce que nous allons vivre, au cœur du monde qui sera le nôtre, l’année sera bonne pour chacun et pour tous. Vivre une bonne année, c’est espérer que la bienveillance, l’amitié, la joie et la paix habiteront les cœurs et donc les lieux que nous fréquenterons : la classe, l’école mais aussi le club de sport, l’académie de musique… sans oublier la maison ! Ainsi, le slogan de notre année « Au cœur du monde pour un monde du cœur » invite chaque classe à commencer son année en faisant de ce lieu, un lieu du cœur. « Tous, habitants du monde » porte la promesse que chacun et ensemble nous pouvons l’être déjà au niveau de notre classe « petit bout de ce monde » où l’Evangile nous invite à toujours mieux aimer les personnes rencontrées. Ainsi, les paroles et les actes posés permettront de vivre une paix durable.

Il présente de manière générale l'orientation proposée pour une annonce de la foi possible durant toute l’année scolaire. Il est à destination des chefs d'établissement pour, qu'avec leurs équipes, ils s'approprient l’orientation d’année. Un temps, même court, pris avant la fin de l'année scolaire, permet à chaque enseignant d'entrer dans la dynamique et d'envisager le support le plus adapté à sa classe.

codiecnalux